Catherine PUGLIESI-CONTI

Catherine PUGLIESI-CONTI
Une nouvelle artiste intègre KREOL WEST INDIES : Catherine PUGLIESI-CONTI.
Après avoir suivi à Paris une formation d’art classique, puis de techniques anciennes, ainsi qu’une année d’Ecole du Louvre, Catherine PUGLIESI-CONTI , s’est installée successivement à Toulon puis en Guadeloupe depuis 1988.
Peintre à l’huile, spécialisée dans les techniques du 16ème au 18ème siècle, elle s’impose comme une artiste traditionnelle, prenant ainsi le contre-pied des artistes qui ne dessinent plus.
Pour Catherine PUGLIESI-CONTI, la technique est plus qu’un simple outil, elle est indissociable de l’œuvre, tout comme le dessin qui reste une étape préalable à toutes ses créations.
Cette artiste s’est forgée un style très personnel, fait de contrastes autant dans le clair-obscur que dans la composition, avec une attirance pour les ocres et les terres brûlées.
Son espace pictural trouve ses racines tant dans l’imaginaire que dans la réalité. Ses œuvres s’affranchissent des contraintes temporelles, et sont le reflet de sa personnalité éprise de liberté, réfutant toute appartenance à un courant ou à un groupe.
Principales expositions collectives et personnelles :
- 2016 : Exposition collective Kalyart à la BDAF de Pointe à Pitre
- 2014 : Exposition à Fort Fleur d’Epée
- 2011 : Exposition collective à la médiathèque du Lamentin
- 2008 : Exposition Galerie Imagin’Art à Sainte Rose
- 2006 : Exposition à Dijon (21)
- 2005 : Exposition Galerie Regard à Vence (06)
- 2005 : Exposition Galerie Mosaïque à Briançon (05)
- 2001 : Exposition à Nice (06)
- 1999 : Exposition à Marseille (13)
- 1994 : Exposition Galerie 42 à Mougins (06)
- 1989 : Exposition Internationale à Saint Raphaël (83) – Médaille d’Or
- 1987 : Exposition collective à Aix en Provence (13) – Médaille d’Or
TECHNIQUES :
Catherine PUGLIESI-CONTI, fabrique ses couleurs à partir de pigments naturels (ex : la couleur terre de sienne sera mélangé avec de l'huile ou avec de la colle pour une réalisation acrylique), prépare ses supports (toiles, bois ou tôles) et travaille en sous-couche mixte et tempera grasse avant de poursuivre par des glacis à l’huile, et obtient ainsi une richesse de matière qui alterne le mat et le brillant (acrylique, huile ou tempera). La tempera est une technique (antérieure au XVème siècle) qui utilise l'oeuf comme liant